Manipulation psychologique dans les relations : 7 phrases typiques

Annonce
Manipulation psychologique dans les relations 7 phrases typiques

Ce serait facile si c’était toujours les personnes malveillantes qui essayaient de manipuler psychologiquement les autres. Or, tout le monde en est capable dans certaines circonstances.

La manipulation psychologique a justement lieu au sein de relations intimes, par exemple entre parents et enfants ainsi qu’entre amis ou partenaires.

Souvent, l’auteur de la manipulation n’en est même pas conscient. Les sept phrases suivantes vous montrent à quoi peuvent ressembler des manipulations psychologiques cachées et comment les gérer.

Annonce

Le phénomène du gaslighting

Vous avez peut-être déjà entendu le terme « gaslighting ». Cette expression, qui désigne la manipulation psychologique, est dérivée de la pièce de théâtre Gas Light de Patrick Hamilton.

Dans cette pièce, un homme tente de rendre sa femme folle en usant de ruses et d’une stratégie d’insécurité afin d’obtenir son héritage.

Dans la réalité, les motivations des personnes manipulatrices sont plutôt de nature émotionnelle. Le gaslighting est par exemple utilisé lorsqu’une personne veut déstabiliser une autre personne et la rendre dépendante d’elle-même.

7 exemples de manipulation psychologique dans le couple

1. « Tu exagères. »

Au premier abord, cette phrase semble tout à fait anodine. Parfois, elle arrive aussi comme une consolation : « Ce n’est pas si grave ». En réalité, cette phrase indique que l’autre ne vous prend pas au sérieux.

2. « Ne sois pas si émotif(ve). »

Cette phrase est problématique à plus d’un titre : a) Personne ne devrait dicter à un autre ce qu’il/elle doit ressentir. Après tout, tout le monde a le droit d’exprimer ses sentiments. b) Avec cette phrase, votre interlocuteur suggère non seulement que vous êtes trop émotif(ve), mais aussi que, contrairement à vous, il peut juger la situation objectivement. Il se place ainsi au-dessus de vous.

3. « Ce n’est pas ce que je voulais dire. »

Des phrases comme celle-ci ou la phrase « Tu déformes mes propos » sont une stratégie intelligente des personnes manipulatrices pour détourner l’attention de leurs propres erreurs ou pour renverser la vapeur lors d’une dispute. Il ne faut pas se laisser déstabiliser par ça, mais insister sur son propre point de vue.

4. « Si tu n’étais pas si difficile, tout irait bien entre nous. »

Ou alors : « Si tu n’étais pas aussi stupide/compliqué(e)/taré(e), etc. ». Cette phrase est un reproche à elle seule. Il ne faut en aucun cas la prendre à cœur, mais vous demander qu’est-ce que l’autre attend de vous en faisant de vous un bouc émissaire.

5. « Tu t’imagines des choses. »

Cette phrase illustre parfaitement le phénomène du gaslighting. En niant que vous êtes capable d’évaluer correctement la situation, l’autre personne sème un fort doute en vous. De plus, cela lui permet d’éviter de s’occuper sérieusement de vos soucis et de vos préoccupations.

6. « Si tu tenais vraiment à moi… »

Cette phrase est du chantage émotionnel. Gardez à l’esprit que vous ne lui devez rien, simplement parce que vous l’aimez ou parce qu’il/elle a fait quelque chose pour vous. Bien sûr, dans une relation, il faut une certaine réciprocité, mais personne n’est obligé de faire quoi que ce soit.

7. « Tout est de ta faute. »

Peut-être que l’autre se sent impuissant(e) parce que vous avez pris une décision sans le/la consulter et qu’il/elle n’aime pas les conséquences. Ou bien il/elle a fait une bêtise, mais ne peut pas l’admettre et encore moins vous l’avouer. Quoi qu’il en soit, ne laissez pas l’autre vous dire que tout est de votre faute.

Comme vous avez pu le constater à travers les sept exemples, des phrases à première vue anodines et peut-être même pas mal intentionnées peuvent être très blessantes et ébranler profondément la confiance en soi d’une personne.

La meilleure façon de vous défendre contre la manipulation psychologique est de suivre les conseils suivants :

1. Faites confiance à votre instinct ! Si vous vous posez déjà la question : « Suis-je manipulé(e) ? », c’est qu’il y a probablement un petit problème.

2. Parlez-en à vos amis ou personnes de confiance.

3. Tenez un journal afin d’avoir « noir sur blanc » tout ce qui se passe.

4. Si nécessaire, demandez l’aide d’un psychothérapeute professionnel.

5. Gardez vos distances avec la personne qui essaie de vous manipuler. Ne vous laissez pas entraîner dans des discussions.