Le Rougail saucisse est un plat traditionnel de la Réunion

Annonce
Le Rougail saucisse est un plat traditionnel de la Réunion

La rougail saucisse est LE plat à prévoir si vous souhaitez un plat à la fois complet et équilibré qui régalera les papilles de toute la famille !

Attention toutefois à bien adapté la quantité de piment aux goûts de tous, voire même, s’il y a des enfants à table, à supprimer cet ingrédient et proposer une pâte de piment au moment du service.

Le Rougail saucisse est un plat traditionnel de la Réunion, à base de saucisses fumées. Ces dernières sont coupées en morceaux et accompagnées de rougail (c’est à dire des tomates coupées en petits dés, du gingembre pilé, des oignons émincés et des piments). C’est sans doute un des plats les plus populaires de l’ile.

Annonce

Donc, pour la recette, il vous faut :

Nombre de personnes : 4
Temps Total : 40 min
Préparation : 20 min
Cuisson : 20 min

Voici les ingrédients dont vous avez besoin et la préparation:

Ingrédients :

– 6 saucisses fumées (genre diots de Savoie) ou 4 grosses saucisses fumées type Montbéliard
– 4 tomates (en conserve hors saison)
– 4 oignons
– 6 gousses d’ail
– Thym
– Laurier
– Poivre
– Sel
– 1 cuillère à café de curcuma (safran)
– 1 piment oiseau (facultatif)
– Huile d’olive

Préparation:

_ Piquez les saucisses et mettez les dans l’eau bouillante pendant 10 mn, dans la même marmite qui vous servira à la préparation du plat afin de garder les saveurs.

_ Videz la marmite. Réservez les saucisses. Faites-y chauffer de l’huile d’olive.

_ Faites revenir les oignons émincés et l’ail écrasé sans qu’ils soient trop colorés.

_ Coupez les saucisses en troncons de 1,5 cm puis faites les revenir avec les oignons. Au bout de 5 mn, ajoutez les tomates coupées en petits morceaux et les aromates (le piment en morceaux).

_ Mélangez le tout puis laisser mijoter sur feu doux en ôtant le couvercle de temps à autre pour éliminer l’excès d’eau.

_ Servez avec du riz thai

Note de l’auteur:
Plus vous mettrez d’huile d’olive sans exagérer bien sur, plus le plat sera meilleur. C’est un plat de la Réunion que je tiens de ma belle-mère.